LANCEMENT DU PROJET D'INTEGRATION DES TIC (ICT) EN CLASSE.

Aujourd'hui, le 3 décembre 2018 à Saint André-Kigali, le Ministère de l'Éducation de la République du Rwanda et le Ministère de l'Éducation de la République de Corée ont lancé un projet de salle de classe intégrée aux TIC.

À l'aube du XXIe siècle, les TIC (technologies de l'information et de la communication) se développent considérablement et créent de nouvelles possibilités. Ces nouveaux changements vont fondamentalement changer notre façon de vivre, d'apprendre, de travailler, de jouer et de nouer des relations. Avec cela, la quatrième révolution industrielle pose également un certain nombre de défis, car des millions d’emplois seront perdus au profit de l’automatisation chaque année.

Les avancées technologiques en robotique et en intelligence artificielle créent également de nouveaux emplois et modifient les compétences recherchées par les futurs employeurs. En s'attaquant à ces problèmes, les systèmes éducatifs à travers le monde passent de la pédagogie conventionnelle à des méthodes d'enseignement-apprentissage intégrées aux TIC qui favorisent les compétences du XXIe siècle telles que la pensée informatique, la communication, la créativité et l'imagination, la collaboration et le travail d'équipe.

Avec tous ces changements dans l’éducation, le Ministère de l’éducation de la République de Corée, en partenariat avec le Ministère de l’éducation de la République du Rwanda, a lancé le projet KERIS (Service d’information sur la recherche et l’éducation en Corée).

Le projet vise à améliorer l'environnement et à accroître l'accès au monde numérique. Cela peut être fait en utilisant des appareils numériques et du contenu d'apprentissage basé sur Internet. La seconde est d’améliorer les compétences des enseignants. En d’autres termes, les enseignants acquerront des connaissances et des compétences en TIC dans l’éducation et les diffuseront à leurs élèves. Troisièmement, le projet renforcera les connaissances numériques des étudiants et augmentera leurs résultats d’apprentissage.

Le projet novateur de classe intégrée aux TIC facilitera les méthodologies d’enseignement car l’enseignant consultera le contenu en ligne au moyen de méthodes TIC. Et les étudiants pourront interagir avec d'autres classes de longue distance grâce à la vidéo conférence.

Kim Eung Joong, ambassadeur de la République de Corée au Rwanda qui représentait son gouvernement lors de la cérémonie de lancement, a déclaré : « L’Afrique est en cours de numérisation et le Rwanda s'est engagé dans cette voie. C'est le bon moment pour voir les enseignants et les étudiants utiliser les TIC (Information Communication et technologie) dans l’éducation », at-il déclaré.

Kim Eung Joong a également ajouté : « C’est l’ensemble des relations entre la République du Rwanda et la République de Corée, notre partenariat a débuté au cours des 80 dernières années. »

Le ministre d'État chargé de l'Enseignement primaire et secondaire au Rwanda, le Dr Isaac Munyakazi, a déclaré : « Nous devons améliorer la manière dont nous enseignons à nos étudiants en intégrant les TIC dans notre éducation. Cependant, nous avons besoin de voir des enseignants et des étudiants tirer parti de cette technologie », a-t-il déclaré.

Le Dr Isaac Munyakazi a également déclaré que « Les emplois du monde évoluent vers des emplois fondés sur le savoir ; nous devons intégrer les TIC dans l’éducation, car elles contribuent à notre programme de développement durable .

Nicolas Mugisha, étudiant en mathématiques, physique et informatique de S5 à Saint-André, accueille le projet ; "Je suis heureux de voir cet équipement dans ma classe, il est très facile à comprendre comme l'explique l'enseignant."
Nicolas Mugisha a ajouté : « En tant qu'étudiants en informatique, nous aimerons tant les TIC et nous allons apprendre des choses facilement grâce à la technologie de vidéo conférence ».

Jean Pierre Busingirwa, enseignant en TIC à Saint André: «Les TIC dans nos écoles amélioreront la qualité de l'éducation. Il est bon de disposer de toutes ces installations, car nous utilisons des livres dans nos méthodologies d'enseignement, mais ce n'était pas efficace. »

L'enseignant a également déclaré qu'avec les installations de TIC innovantes en salle de classe, les enseignants pourront partager leurs connaissances grâce à la vidéoconférence. ”

Le mémorandum d’accord entre le Ministère de l’éducation de la République du Rwanda et le Ministère de l’éducation de la République de Corée a été signé par M. Isaac Ndayambaje au nom du Rwanda et du Ministère de l’éducation en Corée. Le projet KERIS a commencé à fonctionner avec l’école de Saint-André mais devrait être mis en œuvre dans 60 autres classes d’excellentes à travers le pays.

KERIS (Service d'information sur l'éducation et la recherche en Corée) est une organisation gouvernementale du ministère de l'Éducation, des Sciences et de la Technologie de la Corée du Sud qui élabore, propose et conseille les politiques et initiatives gouvernementales actuelles et futures en matière d'éducation en Corée du Sud.

Elle se concentre actuellement sur le développement des TIC dans les systèmes éducatifs en Corée du Sud et à l’étranger et collabore étroitement avec des organisations internationales telles que la Banque mondiale et l’UNESCO pour aider d’autres pays à développer ou à améliorer leur propre infrastructure et leur mise en œuvre.
En plus de la politique, KERIS fournit aux éducateurs et au public des services éducatifs tels que le service d'information sur l'éducation (NEIS), le système de service d'information sur la recherche (RISS) - le système de service d'éducation national (EDUNET) et le Korea Open Course Ware (KOCW).

 

Le Ministre de l’éducation coréen et le Directeur Général/ Rwanda Education Board signent le mémorandum d’accord.

Copyright ©2021 Rwanda Basic Education Board, All Rights Reserved